10kms de Marchiennes : Mission RP accomplie !

Au diable les conseils nutrition des revues spécialisées … C’est devenu une habitude. A chaque veille de course son petit plaisir : les Carambar pour le Semi de Paris, les gateaux polonais pour le marathon, les escalopes panées pour le Trail Côte d’Opale. Cette fois, pour le 10 kms de Marchiennes, c’est une bonne bouteille de bourgogne aligoté qui a fait mon bonheur.

Marchiennes, ville célèbre pour ses cucurbitades, pour son maire, Pépé Merly, et donc également pour son 10 kms labellisé. Comme moi, pas moins de 1200 coureurs s’étaient donné rendez-vous dans le Cœur d’Ostrevent. Ce à quoi, il faut également rajouter les athlètes engagés sur le semi-marathon, épreuve à laquelle j’avais pris part l’an dernier.

Ready to run  © G. Bernardinù

Ready to run
© G. Bernardinù

Très roulant, le parcours me semblait être parfaitement taillé pour aller chercher un record personnel sur 10 kms ! Malgré les mauvaises langues météorologiques, le temps était à peu près correct. Le vent froid m’a juste obligé à conserver la polaire à manches courtes ( et ce ne fut pas une mauvaise idée)

Sur la ligne de départ, nous sommes un troupeau de prisonniers attendant impatiemment leur audition. Barricadés dans un sas fait de grilles en ferrailles, nous n’avons pour seul identité que le numéro affiché sur notre dossard de 30 cms de haut (une volonté de rentrer dans le livre des Records ? ). Mon 397 est surplombé d’un logo du Crédit Mutuel que je tente de cacher pour éviter d’avoir des problèmes avec ma propre banque.

Tels certains bénéficiaires des allocations familiales en début de mois au guichet de cette même banque, des idiots de coureurs ne peuvent attendre. Pire, prêts à tout pour gagner 30 secondes au départ (mentalité de merde), ils se permettent de défoncer les barrières mises en place pour déterminer le sas de départ, en prenant soin de bien piétiner les baskets des coureurs respectueux de l’organisation mis en place. Quand on est con, on est con !

Cette mauvaise aventure sera hélas vite oubliée, une fois le départ donné. Comme il fallait s’en douter, ça part très vite. Désormais, il faut rattraper le meneur d’allure au drapeau violet annonçant les 50 minutes. A peine un kilomètre, et le voilà à ma portée. Juste derrière lui, un coureur porte fièrement un joli maillot rouge frappé d’un Jupiler et d’un numéro 12. Un bref coup d’œil me permet de me rendre compte que je connais cet individu dont j’ai fait la connaissance grâce à Twitter et que j’ai croisé sur le Trail Côte d’Opale. J’échange quelques mots avec David alias DD2012. Nous nous faisons doubler par un petit bonhomme de 14-15 ans. Après nous être demandé à quoi il carburait, je décidais de relancer la machine.

Les sensations sont bonnes, très bonnes. Au premier tiers du parcours, je le sais, le record personnel va tomber. Le temps de saluer un autre visage connu, le célèbre Johan alias Jo’Run et c’est reparti de plus belle. J’emboîte la foulée très régulière d’une quadragénaire. Je la dépasse, elle me dépasse, je la rattrape, elle me rattrape.

Foulées forestières © G. Bernardinù

Foulées forestières
© G. Bernardinù

Voyant au loin le panneau affichant le KM 5, je jette un œil sur le chrono qui affiche un très beau 23’50’’. Cette fois, c’est sûr, le RP est dans la poche. Pas question pour autant de se reposer sur ces lauriers. Avec un 4’21’’, je réalise mon meilleur temps au kilomètre.

Comme depuis le début de la course, je joue avec la fermeture éclair de ma polaire tantôt pour éviter le coup de chaud, tantôt pour me réchauffer du vent de face. Passé le 7ème kilomètre, je retrouve et double l’adolescent qui nous avait doublé précédemment. Je le vois attraper à ma foulée, puis accélérer de nouveau. J’accélère à mon tour, il ne se résigne pas même si ça commence à être dur pour lui.

Je le booste à coup de « Allez c’est bientôt fini », « on lâche rien » … Il s’accroche. Pas question de le laisser sur le carreau, je lui conseille de bien respirer. A 300 mètres de la ligne d’arrivée, il baisse les bras et se met à marcher. Mais j’arrive vite à le remotiver, il repart de plus belle. Nous franchissons la ligne d’arrivée ensemble (même si la ligne d’arrivée était plus loin que ce qui était visuellement annoncé).

Du bon travail avec l'ami Runstatic

Du bon travail avec l’ami Runstatic

Une fois passé cette fameuse ligne, je le félicite et lui donne une tape sportive. C’est vrai, je l’ai aidé, mais lui aussi m’a permis de continuer sans rien lâcher. Si, tu lis ça mon gars, tu as vraiment assuré,  c’était une vraie belle fin de course comme je les aime à l’image de l’arrivée du Trail Côte d’Opale avec Jo’Run. Belle pour son fair-play mais aussi pour la performance sportive. J’ai bouclé le parcours en 46’30’’ (temps de mon chrono perso) soit 3,30 minutes d’avance sur mon objectif et plus de 6 minutes sur ma précédente référence.

Comme moi, Johan et David ont également battu leur record personnel. Encore bravo à eux ! Toutes ces belles perfs valaient bien une petite bière récompense (une Queue de Charrue offerte par l’organisation avec le t-shirt).

Trophées du jour © G. Bernardinù

Trophées du jour
© G. Bernardinù

La matinée a été close en compagnie des champions du jour. Merci à toi Johan, pour la bière. La prochaine, elle est pour moi !

Eux aussi, ils ont battu leur record personnel et sont passés sous les 50′ :

– Johan avec un joli 47′ 17″ – Bref. J’ai battu mon record sur 10km !

– David avec un beau 49′ 18″ – COURSE #19 – LES 10KMS DE MARCHIENNES 2013

Publicités

8 réflexions sur “10kms de Marchiennes : Mission RP accomplie !

  1. Pingback: Bref. J’ai battu mon record sur 10km ! : Jo'Run / Le blog

  2. Même si on a partagé que 500m sur ces 10 kms, c’était vraiment sympa de les partager 😉 En plus cette fois on a pu prendre le temps de boire une bière à l’arrivée !
    Bravo pour ton temps, je suis sur qu’avec moins de vent tu peux encore faire mieux. A bientôt je l’espère…

    J'aime

    • Je pense également pouvoir descendre encore mais bon j’avoue que je prends plus mon pied sur des distances plus longues. A bientôt sans problème.

      J'aime

  3. Pingback: dd2012's BloG » Course #19 – Les 10kms de Marchiennes 2013

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s