Du 24 février au 2 mars 2014 – Skis, raquettes et baskets

Pour tous ceux qui arriveraient en cours de route, quelques petites précisions. Le dimanche 6 avril prochain, je serai au départ du Marathon de Paris. Retour sur ce qu’il s’est (presque) passé en cette cinquième semaine de préparation … C’est l’épisode 5 de la Presque’Pa Marathon.

Puisque cette semaine a vu poser mes baskets sur les sols enneigés de La Toussuire, je vous propose le thème des vacances pour notre « un jour, une chanson » hebdomadaire.

Lundi 24 février 2014 :

Tranquille en skis !

Dormir avec des skis aux pieds n’était vraiment pas une bonne idée. Mais bon, il fallait bien faire un choix, c’est tellement physique de chausser ces foutus godillots tout rigides. La veille, la simple action d’enfiler ces fameuses chaussures de ski m’a coûté 500 Kcal que je me suis empressé reprendre le soir même en consommant une de ces spécialités savoyardes. Vous savez, ces plats bien gras à base de fromage qui vous font avoir l’estomac aussi raide que les pistes enneigées que vous avez descendues quelques heures plus tôt.

Un amour de vacances – Christophe Rippert

Mardi 25 février 2014 :

Après deux jours de ski, j’ai troqué bâtons, grolles et spatules pour ma bonne vieille paire de baskets. Accompagné de mon poète de père, cette séance de course à pied ne devait initialement durer que 40 minutes. Hélas, ses vers passionnées et ses rimes endiablés ont eu raison de notre attention. En montagne, ça ne pardonne pas.
On est descendus. On est descendus. On a hésité à rebrousser chemin avant de décider poursuivre  notre descente. On a demandé notre chemin, les gens nous ont indiqué qu’il fallait continuer à descendre. On est descendus.
Et puis la malchance nous a souri en nous offrant une belle remontée  et de magnifiques lacets sur une distance de 5 kms. Donc, on est montés. On est montés. On a hésité à marcher, mais on a réussi à poursuivre en courant. On a croisé des gens qui nous ont encouragés. Donc on a continué à monter. On est arrivés.

Les Vacances – Massilia Sound System

Mercredi 26 février 2014 :

Descendre une piste en ski, c’est facile !
Descendre une pente en raquette, c’est facile !
Descendre un chemin enneigé en courant, c’est facile !
Descendre une bonne bouteille de Génépi, c’est facile aussi !
Le plus dur, c’est quand ça commence à remonter !

Vacances j’oublie tout – Elegance

Jeudi 27 février 2014 :

Définitivement, le ski est un sport de riche. Dans le télésiège, ça parle acquisitions immobilières, placements bancaires …  Ah si vous aviez vu le regard ahuri de mes partenaires à la révélation de mon patrimoine : une cage de lapin et un livret A.
Pour oublier cette discussion de bourgeois, je file boire un chocolat viennois à 2300 mètres d’altitude.

Vacances 31 – Les Cowboys Fringants 

Vendredi 28 février 2014 :

La sortie course à pied du jour permet d’évacuer le trop plein de bières et de génépis bus, de spécialités savoyardes englouties, de tartes aux myrtilles rapidement dévorées avant de pouvoir profiter une dernière fois de tout ces délices de la vie!!!

Holiday – Sporto Kantes feat Sourya

Samedi 1er mars 2014 :

Les longs couloirs des voitures du train me paraissent idéaux pour une séance de fractionné. En revanche, les ravitaillements proposés par la SNCF ne sont pas au niveau. Je préfère donc faire une sieste, c’est bien moins fatiguant !

Vacances à l’Hôpital – Katerine

Dimanche 2 mars 2014 :

Appât du gain oblige, pas de semi-marathon de Paris pour moi mais la Course de la Dentelle à Caudry. Les médailles c’est bien mais la bouffe c’est mieux ! A l’issue de ce 10 kms, on peut gagner sa hauteur en pizza, soit une soixantaine pour une personne de taille moyenne ! Hélas, je ne repartirai qu’avec un t-shirt ringard et la consolation d’avoir réalisé un temps correct (46’05’’) à l’issue d’une semaine riche en sport et en excès culinaires.

Vive les vacances – Dorothée 

Publicités

4 réflexions sur “Du 24 février au 2 mars 2014 – Skis, raquettes et baskets

  1. Comme t’as pas beaucoup couru, je vais surtout féliciter le fractionné que tu as fait faire a ton estomac!!!!
    Et au fait, je me rappelle plus, tu prépares quelle course?

    J'aime

  2. Euh mais euh, j’ai fait 4 sorties running assez difficiles en plus … Et beaucoup de ski, de raquettes et de balades, j’ai mérité tous ces excès !

    J'aime

  3. Pingback: Trois courses, deux t-shirt et un compte-rendu ! | Le Muvrin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s