TEST : La Ceinture Porte-Ravitaillements D-RUN-K

Les coureurs épicuriens assoiffés attendent sa sortie depuis longtemps. Mieux que l’Iwatch, la ceinture porte-ravitaillements à consommer avec modération de chez D-RUN-K sera bientôt en vente. En exclusivité, nous avons  pu tester ce produit dont vous ne pourrez peut-être bientôt plus vous passer … ou pas !

Conditions du test :

Le test a été réalisé au cours d’une séance d’entraînement démarré à jeun.

Le test :

L’hydratation du coureur est un élément non négligeable dans la réussite et la poursuite d’objectifs sportifs. Bien sûr, ce premier produit est adapté à des sorties courtes allant au maximum à deux heures. Voilà donc le compagnon idéal pour un semi-marathon, un baby trail ou une petite sortie longue (mais pas trop quand même)

Sans titre-1

Le produit aujourd’hui est simple. Il s’adaptera parfaitement à la corpulence de tous les coureurs grâce à son scratch. La face extérieur de la ceinture (voir photo de gauche) est composé d’un porte bouteille qui pourra accueillir vos bouteilles de bière et de vins. Hélas, si la marque nous promettait un système universel, force est de constater que ce n’est pas le cas. Vous devrez vous contenter d’embarquer de la bière dans son format 33 cl. Pour un 75 cl, il faudra vous armer d’un chausse pied au risque d’abîmer les coutures. Pire, n’espérez même pas fêter un grand événement en tenue de running, puisque le porte bouteille ne peut accueillir de bouteille de champagne, faute d’un diamètre trop petit. En revanche, pour les bouteilles de vin, pari tenu. Vous pourrez raviver votre palais en plein effort grâce aux saveurs d’un bon Jaja. Blanc, rouge ou rosé … Vous allez en voir de toutes les couleurs. Par ailleurs, sa poche zippée vous permettra de glisser un téléphone portable ( si vous vous perdez ), des papiers d’identité (en cas de contrôle) ou un ouvre-bouteille, un tire bouchon (ça peut être utile).

La face intérieure (voir photo de droite), rembourrée pour absorber votre sueur, est dotée d’un petit harnais rouge, sur lequel vous pourrez aisément accrocher un saucisson par exemple.

Conclusion :

Quelle déception ! Si vous espériez pouvoir embarquer votre bière en 75 CL ou votre bouteille de champagne sans encombre, c’est raté, archi-raté. Il faudra attendre l’après-course pour pouvoir vous délecter de votre breuvage … et finalement, le test effectué, ce n’est peut-être pas plus mal !!! La bière est bien meilleure quand on peut la savourer … pour fêter une bonne performance ou pour oublier un échec cuisant. Concernant la pochette zippée, dommage également qu’il ne faille se contenter que de quelques cacahuètes. Et ne comptez pas embarquer des chips, c’est miettes grasses et salées assurées …

Ira-t-on jusqu’à tester le sac à boisson qui promet d’embarquer près de 2 l de génépi (c’est bon, c’est naturel), de la Tequila (pour un peu de chaleur) ou  de rhum (pour un peu d’exotisme ? Pas sûr …

Boire ou courir, il faut choisir !!! Oubliez donc cette ceinture porte-ravitaillements à consommer avec modération.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s