Le Presque Journal d’un Coureur à Pied #13

jpcp13.jpgLe voici, le voilà tout beau tout chaud, le 13ème volet du Presque Journal d’un Coureur à Pied … Comme chaque semaine, il y est bien sûr question de course à pied mais sous un angle décalé et humoristique, j’essaierai d’aborder ce thème en y incorporant des clins d’oeil à l’actualité ou à des moments insolites que j’ai pu vivre.
Retour sur la semaine du 28 mars au 3 avril 2016 ! Dans une semaine, c’est Rome hi ha hippy yeah harmonica au paprika !

 Lundi 28 mars 2016 : Dans le vent 

IMG_20160328_191001

Depuis le début de l’année, le vent a énormément soufflé et la session du jour n’aura pas dérogé à la règle !  » Préparation venteuse, course heureuse  » parait-il … Encore 14 jours à patienter et la véracité de cet adage pourra être ou non validée.
Toujours est-il qu’aujourd’hui, je suis en mesure de dire que les 8 semaines de préparation effectuées jusqu’ici ont été venteuses.
Espérons désormais que le 10 avril prochain,  je filerai comme le vent, je fendrai le vent et je serai dans le vent !

 Mardi 29 mars 2016 : Il parait …

I > Il parait que pour éviter les maux dus à la sédentarité, il faudrait effectuer quotidiennement selon les sources entre 6000 pas et 10 000 pas.

Conclusion : Soit il y a des mecs qui n’ont rien d’autre à foutre que de compter leur pas, soit le lobby du podomètre est hyperpuissant …

II > Il parait qu’ il y a quelques années, un enfant courait un 800m en 3 minutes, contre 4 minutes à présent. La sédentarité a aussi frappé ses feignasses de mioches qui préfèrent se vautrer devant Chica Vampiro !

Conclusion : Rassurons nous, un joueur de l’Olympique de Marseille court à peine 800 mètres en 45 minutes !

Mercredi 30 mars 2016 : Reporté

Patraque, je décide de remettre au lendemain ma session méridienne de course à pied.

Jeudi 31 mars 2016 : Vaut-il mieux …

Pour être au top sur marathon, durant sa période de préparation, vaut-il mieux …

  • avoir eu pour idole de jeunesse Ophélie Winter ou Séverine Ferrer ?
  • boire du Nesquik ou un bol de chocapic le matin ?
  • remplir son MP3 avec du Collectif Métissé ou du I Muvrini ?
  • se réveiller avec les infos sur BFM/Itélé ou les clips de M6/W9/TMC ?
  • se taper les Z’amours ou Motus ?
  • porter un anorak ou un paletot ?
  • manger des Pitchs ou des Petit Ecolier ?
  • prendre le train de 6H48 ou celui de 6h17 ?
  • regarder des replays de Plus Belle la Vie ou des Mystères de l’Amour ?
  • avoir vu l’intégrale de Star Wars ou la filmographie de Max Pécas ?
  • écouter du Richard Clayderman ou du André Rieu ?
  • danser la cucaracha ou la macarena ?

Vendredi 1er avril 2016 :  » Je ne sais pas comment tu fais « 

Je partais courir, elle allait travailler. Et c’est sur ces paroles que la porte s’est refermée :   » Je sais pas comment tu fais …  »
Si elle avait vu ce soleil levant voilé par le brouillard matinal, cette brume recouvrant le canal, si elle avait croisé ces canards traverser d’un côté à l’autre de la rive, si elle avait vu voler ce héron, si elle avait entendu ces oiseaux chanter … Elle aurait su comme je faisais … pour être si motivé au saut du lit pour aller courir !

Samedi 2 avril 2016 : Au vert 

Au café des sports, les fidèles clients se mettent au verre. A l’aquarium, les poissons se mettent au ver … Pendant ce temps, à la campagne, le Muvrin se met au vert ! Il parait que les grands champions ont besoin de se mettre à l’écart à l’approche des grands rendez-vous … Alors, voilà, petit week-end tranquillou … On a vu une chouette, des poules frisées, un écureuil. On a dormi dans une cabane perchée. On a mangé de succulents produits locaux, on s’est fait refoulé d’un resto à 13h30 et on a respiré l’air pur !!!

Dimanche 3 avril 2016 : Dans une semaine, c’est à moi !

IMG_20160403_074512

Après un footing dominical de 45 minutes, je suis prêt pour encourager derrière mon écran les 50 000 participants au départ Marathon de Paris … Grâce à France 3 et à la magie de l’internet, j’ai suivi avec ferveur le superbe final de la course handisport, j’ai souffert avec Benjamin Malaty, j’ai écouté avec attention les conseils de Bernard Faure et Bob Tahri, j’ai consulté régulièrement l’avancée de quelques connaissances. J’ai également eu  envie de me petit-suissider à chaque intervention du consultant historique (un Jean-Paul Olivier sous Xanax), puis de lancer des cailloux sur ma télé en voyant la pub pour l’appli « J’aime courir » … Mais j’ai surtout eu envie de courir, courir, courir. Pour ça, je vais encore devoir patienter, plus qu’une semaine, et ça sera à moi … Dimanche prochain, je cours Rome !!!

 

 

Publicités

2 réflexions sur “Le Presque Journal d’un Coureur à Pied #13

  1. A toi de jouer maintenant guillaume! Je suis vraiment passé par toutes les étapes psychologiques dt cette course. Encore merci oour tes conseils et encouragements !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s