Le Presque Journal d’un Coureur à Pied #15

jpcp15.jpg

Après deux semaines d’absence, le Presque Journal d’un Coureur à Pied est de retour … On revient sur les trois semaines qui viennent de se passer ! De Rome à Caudry, sans passer par la case Maroilles, mes baskets m’en ont encore fait voir de toutes les couleurs !!!

Je vous souhaite une bonne lecture et surtout une bonne fête du 1er mai et vous envoie des tonnes de brins de muguet … Bisous à tous !

Du lundi 10 au vendredi 15 avril 2016 : Semaine à l’italienne

Du marathon de Rome, il reste des courbatures, des douleurs qui vont et viennent et surtout un tas de belles images … Place désormais aux vacances.
D’emblée, on a refusé de laisser un pourboire à un désagréable serveur qui a lourdement insisté pour avoir un pourboire, sous le prétexte que c’était une coutume locale, et qu’en plus il venait de nous servir le contenu d’une pasta box … Alors on a dit :  » désormais, on ne cédera plus à l’appel du ventre  »
On s’est rattrapé et on a dégusté des mets locaux : pâtes faites sous nous yeux, osso-bucco, pizzas, déclinaison d’artichauts, tiramisu,  glace à 7 euros la boule, cannolli à la ricotta, pana-cotta, … et on a dit :  » Hum, c’est trop bon ! »
Entre deux repas, on a visité le Colisée, le Forum Romain, le Vatican, les musées Capitolins… On a arpenté les rues du Trastevere On a vu tout un tas de statues sans bras, sans sexe. On a vu de jolies rues, de belles fontaines, de superbes places tout colorées. Et du haut du Mont Janicule, on a dit :  » Wahou, c’est vraiment trop beau  »
De lundi à vendredi, on a marché, on a marché, on a beaucoup marché et on a dit :  » pfff, j’ai pas vu la semaine passer, viens on ne rentre pas.  »

Samedi 16 avril 2016 : Running touristique

2016-04-16_1460791198
Finalement, on est quand même rentré. Mais hors de question de ne pas rechausser les baskets avant de quitter la cité éternelle. Dès potron-minet, j’ai donc entamé un petit running touristique qui m’a mené de la Place St Pierre au Castel St Angelo, de la Piazza del Popolo à la Fontaine de Trevi, du Panthéon à l’Altare della Patria. Devant la statue de Jules César , j’ai lancé  » Avé Cesar, celui va courir te salue  » puis chanté  » Jules César  » du Grand Jojo … J’ai continué mon chemin vers le Forum Romain, le Colisée, le Circo Massimo avant de rejoindre les bords du Tibre et de regagner la Place St Pierre prise d’assaut par de nombreux pèlerins !

Lundi 18 avril : Histoires de marathonien
Quand un marathonien rencontre d’autres marathoniens, ils se racontent des histoires de marathonien

Mardi 19 avril : De bonnes jambes
Il y a trois jours pour le footing de reprise dans les rues de Rome, les jambes étaient lourdes … Aujourd’hui, si mon esprit erre toujours dans les rues de Rome, les jambes sont elles bien rentrées dans l’Hexagone … Les sensations sont bonnes et ça fait plaisir !

Mercredi 20 avril : La photo de course

ID_154206322
Va-t-en savoir pourquoi le coureur à pied aime se revoir pendant l’effort, le visage marqué, grimaçant … Toujours est-il qu’après dix jours d’attente, l’intégralité des photos du Marathon de Rome est enfin disponible et ça fait toujours plaisir de revoir ses images !!! Et puis, ça me permet de me remettre des images sur la fin de mon marathon, puisque je n’ai aucun souvenir des deux derniers kilomètres !

Jeudi 21 avril 2016 : Normalement c’était cool !
Ca devait être cool, finalement, j’ai couru sur les bases de mon record sur 10 km … Alors, si un jour, en marge de votre séance, l’un de vos camarade de course vous lance :  » Aujourd’hui, on la fait cool  » … Adoptez la même attitude que lorsqu’un Président de la République vous annonce  » Le changement, c’est maintenant « , lorsqu’un expert politique vous déclare  » la classe politique a compris le message  » ou lorsqu’un footballeur parle d’  » amour du maillot  » … Ne le croyez pas ! 

Samedi 23 avril : La pression du fan

rome

Après le footing matinal et alors que je dévore un second pain au chocolat, une fan m’interpelle :  » et ce compte-rendu du marathon, il arrive quand ?  »
Blessé dans mon amour propre, je m’installe en début de soirée devant mon clavier, une bière à portée de main, la musique à fond. Deux heures, plus tard, l’article est publié !
Et vous pouvez toujours le lire en cliquant ici

Dimanche 24 avril 2016 : J’ai couru le 1er Trail Urbain à Caudry 

2016-04-24_1461480991
J’ai couru dans une église, une mairie, une bibliothèque, un café … et en guise de souvenir, j’ai eu un catalogue Playmobil et de l’après rasage …

Mardi 26 avril 2016 : Remerciements

caudry

Le compte-rendu du Trail Urbain de Caudry est en ligne depuis hier. En 24 heures à peine, 24 heures, 500 personnes ont découvert cette nouvelle publication … Je profite donc de cet espace pour remercier tous ceux qui ont pris le temps de lire, ceux qui m’ont envoyé des messages divers, tous les fidèles lecteurs de ce blog (ils sont quelques-uns et ils devraient se reconnaitre et également tous mes camarades de course qui ont rempli mes sessions de leurs sourires, de leurs expériences, de leurs blagues, de leurs chansons pourries, de leurs cris animaliers…  La course à pied est le plus collectif des sports individuels !

Mercredi 27 avril 2016 : Putain de temps !

Prince rejoint là haut Michael, James, David; Zinedine Zidane craque pour la deuxième fois son pantalon; Florent Pagny chante en espagnol; des membres du gouvernenment s’enthousiasment d’un « Hé oh la gauche », France3 diffuse les derniers épisodes de « Famille d’accueil » … Quand rien ne va, rien ne va ! Même le ciel est ronchon. Pluie, averses de grêle et vent sont au programme de la sortie course à pied du jour … Vivement le printemps !

Jeudi 28 avril 2016 : Quand le corps dit stop !
 » Tu devrais te reposer « ,  » t’as l’air fatigué « , ils m’avaient pourtant prévenu … Mais aujourd’hui, après un footing de 40 minutes, le corps a tiré la sonnette d’alarme ! La décision est immédiate : pas de course à pied pendant quelques jours (snif), donc pas de 20 km de Maroilles (snif) !
Comme un commandant militaire, mon corps a crié : Repos !

Samedi 30 avril 2016 : Passion Sieste
Comme il est agréable de s’affaler dans son canapé, après avoir pris le temps de se lancer un bon cd. On a bien dit repos ! Il faut faire le plein d’énergie … Dans quinze jours, il y aura le Beer Lovers’ Marathon, puis suivront des petites courses à droite à gauche pour aller taquiner un petit record personnel sur 10 ou juste prendre le temps d’accompagner un camarade avant d’entamer la préparation pour le 42 km du Trail de la Côte d’Opale !

Dimanche 1er mai 2016 : La fête du Maroilles 

Pour une totale ambiance 1er mai, on a mis du muguet sur la table et on a entonné  » Je ne veux pas travailler, je ne veux pas travailler … et puis je mange  » En effet, pour compenser la déception de ne pas aller au 20 km Maroilles, j’ai fait un stock de fromage du même nom ! Aujourd’hui, pas de peloton, pas de dossard, pas de performance, mais une bonne tarte au Maroilles maison ! Miam miam !

 

 

Publicités

2 réflexions sur “Le Presque Journal d’un Coureur à Pied #15

    • Il y a encore des gens qui écoutent des cd et même qui en achètent. C’est marrant, je me suis fait la réflexion en écrivant cette phrase …

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s