Le Presque Journal d’un Coureur #17

jpcp17

Avec quelques petits jours de retard, voici un nouveau Presque Journal d’un Coureur à Pied, le 17ème. Retour sur deux semaines qui ont oscillé entre belles sorties courses à pied et un manque de motivation !!!!

Lundi 16 mai 2016 : Lendemain de marathon

D’ordinaire, les lendemains de marathon sont synonymes de réveils douloureux pleins de courbatures … Et là, oh étrangeté, rien ou presque ! L’effet de la bière, le miracle du houblon ? Allez savoir … Beer Lovers Marathons je t’aime !
Encore mieux, je me suis même surpris à courir un sprint pour amuser mon chef filleul !

Mercredi 18 mai 2016 : Pas de train, pas d’entrain

Aujourd’hui, la grève SNCF m’empêche d’aller travailler. Mais si je n’ai pas de train, je n’ai pas non plus d’entrain.

Jeudi 19 mai 2016 : Mutualiser les motivations 

La mutualisation est un concept à la mode. Ca mutualise à droite, ça mutualise à gauche, ça mutualise les moyens, ça mutualise les effectifs. Tout est bon dans la mutualisation (enfin d’après ce qu’ils disent). Alors pourquoi pas tenter une mutualisation des motivations et ainsi donner de l’élan à un groupe de coureurs en manque d’envie. L’un donne ses 37% de motivation, l’autre n’en a que 13%, le troisième et le quatrième en ont chacun 25%. Ce qui cumulait atteint les 100 % et un tas de bonnes raisons d’aller courir … Au final, le résultat est porteur et le footing collectif a été salutaire et agréable !!! Viva la mutualisacion !

Vendredi 20 mai 2016 : Coup de pompe

Alors que les stations essences souffrent du manque de carburant, j’ai depuis trois bonnes semaines un sérieux coup de pompe … Heureusement, le magnésium est mon ami et m’a remis de plomb !

Samedi 21 mai 2016 : Un petit tour à Laon

Aujourd’hui, j’ai eu droit à un petit footing touristique à Laon d’une belle douzaine de kilomètres. Baskets aux pieds, je me suis glissé dans les foulées de mon prophète préféré (que j’embrasse fort s’il me lit) qui m’éclairait sur les lieux traversés. Passage par les remparts, dans la cité médiévale, aux pieds de la cathédrale, dans des sentiers boisés, panorama sur la cathédrale, panorama sur la campagne laonnoise depuis le point culminant de la ville, retour dans les rues pavées, découverte d’une église pendant la messe … le tout gorgé de conversations footballistiques, d’aventures sportives et de récits personnels !!! Vraiment, j’ai kiffé !

Dimanche 22 mai 2016 : L’envie d’avoir envie

9 h – Lever, la pluie tombe —> Envie de courir 0%
10 h – Petit déjeuner —> Envie de courir 10%
11 h – La pluie tombe toujours, hésiter à regarder Téléfoot —> Envie de courir 12 %
13 h – Manger —> Envie de courir 8%
13 h 45 – La pluie est encore là, prendre un bouquin, s’allonger dans le canapé —> Envie de courir 1,5 %
13 h 49 – Démarrer officiellement sa sieste —> Envie de courir 0,000001 %
15h 32 – Mettre un terme à sa sieste —> Envie de courir 76%
15h45 – Se délecter d’un brownie fait maison en guise de goûter —> Envie de courir 92 %
16h01 – Regarder par la fenêtre, voir une légère éclaircie —> Envie de courir 100 %
16h04- Baskets aux pieds, partir pour un footing —> Envie de courir 125 %
17 h – Retour à la maison, 10 km plus tard —> Envie de courir 250%

Mercredi 25 mai 2016 : Mon premier Zeugma

Non, ce n’est pas un nouveau Pokémon, pas non plus un médicament. Non le zeugma est une figure littéraire qui constitue à atteler à un verbe deux éléments différents d’un point de vue syntaxique ou sémantique … Rassurez-vous, moi aussi j’ignorais totalement l’existence de ce procédé stylistique. Alors aujourd’hui comme j’aime jouer avec les mots j’ai cherché des zeugma pendant mes 45 minutes course à pied.

Je vous livre donc quelques trouvailles :
1 – Il prit le colorant et la poudre d’escampette
2 – Il court à sa perte et à travers champ
3 – Il s’enferma dans son silence et dans les toilettes.
4 – Hyppolite a bu le calice jusqu’à la lie et son bol de chocapic.
5 – Il brancha son téléphone et sa voisine de train.
6 – Il a repris confiance en lui et une deuxième assiette de couscours

J’attends vos propositions !

Jeudi 26 mai 2016 : Déconcentré

Si les seins de Sophie Marceau ont inspiré par le passé Julien Clerc et Alain Souchon, ceux d’Audrey Fleurot m’ont complétement décontenancé !!! J’ai oublié d’aller courir …

Vendredi 27 mai 2016 : Une certaine lenteur

2’30 minutes pour enfiler la chaussette gauche, autant pour la droite, 5 minutes pour se chausser, autant pour mettre mon short … Et puis se dire  » si dans les 3 minutes qui suivent, je ne suis pas rejoint par un collègue … je me rhabille  » ! Heureusement le fameux collègue est arrivé, j’ai fini de m’habiller et nous sommes partir courir tranquillement la modeste distance de 5 km … Aujourd’hui, j’aurai mis davantage de temps à me préparer qu’à courir !

Samedi 28 mai 2016 : My legs are back

Depuis quelques jours/semaines, elles semblaient fébriles, lourdes, peu enclin à donner le meilleur d’elles-mêmes comme si elles manquaient de jus … Et puis, alors qu’on n’attendait presque plus rien d’elle, qu’on les pensait perdues, elles sont réapparues belles et fringantes, poilues mais vives … Je suis fier de vous l’annoncer : mes jambes sont de retour (my legs are back)

Dimanche 29 mai 2016 : Bref, j’ai couru 7000 km

Le 11 mars 2012, j’ai pris mes baskets et suis allé courir … Depuis, je ne les ai jamais raccroché. Elles m’ont mené sur les sentiers côtiers de Corse et de Bretagne, dans les allées du Château de Versailles, dans les rues de Séville, Lisbonne, Rome, Paris, Barcelone, Lille, Liège, Toulouse, sur les plages de Wissant, St-Malo, Etel, Biscarrosse … Elles m’ont accompagné sur sept marathons, quelques trails et sur plus d’une quarantaine de courses diverses. Elles m’ont permises de perdre plus de 15 kilos, de rencontrer des gens sympathiques, de découvrir plein de paysages, d’accumuler plein de points Running Heroes, de décrocher un podium (eh oui!)
Et près de 600 séances plus tard, un dimanche matin de mai 2016 brumeux et pluvieux, dans les rues de Douai, à quelques enjambées du plus beau beffroi de l’univers, j’ai franchi la barre des 7000 km courus.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s